Par l'Ecosse passant par la Suisse

Le mouvement protestant évangélique Action Biblique France est un des fruits du ministère de l’évangéliste écossais Hugh Edward Alexander (1884-1957). Formé à l’Institut Biblique de Glasgow, à l’époque du réveil du pays de Galles, il est venu s’établir à Cologny, près de Genève, en 1907. Témoin zélé de Jésus-Christ, il avait une vision missionnaire mondiale et luttait en faveur de la foi biblique. Sa vocation personnelle reposait sur les textes d'Actes 1.8, Genèse 13.14-15 et Jérémie 1.18-19.

Le développement

Lors des campagnes d’évangélisation de H. E. Alexander durant la guerre de 14-18, un réveil éclate en Suisse romande. Constatant que ce qu’on appelait la nouvelle théologie, mettait en péril la foi des jeunes convertis, il publie un mensuel d’enseignement biblique, Le Témoin et créé L’Alliance Biblique. En 1919 il ouvre une École  Biblique Missionnaire au Ried sur Bienne. Quelques années plus tard, l’Alliance Biblique devient L’Action Biblique et l’École Biblique s’établit à Cologny, elle est devenue par la suite l'Institut Biblique de Genève

Par le ministère des anciens étudiants

Par le ministère des anciens étudiants, le rayonnement missionnaire de l’Action Biblique s’étend à l’Italie, la Yougoslavie, l’Espagne, le Portugal, l’Afrique du Nord, l’Égypte, le Liban, l’Inde, l’Asie centrale, puis l’Afrique de l’Ouest et le Brésil. Beaucoup de ces premiers missionnaires partent en comptant simplement sur Dieu et l’exercice de leur profession pour subvenir à leurs besoins. La diffusion des Saintes Écritures, la prédication de l’Évangile, l’enseignement biblique systématique ont donné naissance à des églises unies par une même confession de foi.

Aujourd’hui les églises Action Biblique ont constitué des associations au Brésil, en Côte d’Ivoire, en France, en Italie, au Portugal et en Suisse.